Une multitude de couleurs avec un seul rouge à lèvres mat.

Vous n’avez pas pu passer à côté de LA tendance du moment (bon ok, ça fait un bon bout de temps que ça dure) : le rouge à lèvres mat, et notamment sous forme liquide. On en trouve maintenant dans toutes les marques et à tous les prix : Séphora, NYX, Kat Von D, MAC, Too faced, H&M, L’Oréal… bref, ils s’y sont tous mis !

Produit qui déchire ou simple phénomène marketing ?

Il faut avouer que les rouges à lèvres liquides mat sont vraiment top : la couleur est très intense, ils sont pigmentés et tiennent une journée entière ! Ils peuvent vite devenir LA touche stylée de notre look, plus besoin de passer 30 min à faire un smoky ou à s’habiller comme sur les podiums, c’est le rouge à lèvres qui fait tout 😉

Leur qualité varie néanmoins selon les marques (certains sont moins couvrants, certains moins confortables ou d’autres marquent les sécheresses…). Pour ma part, je trouve ceux de la marque Séphora très agréables à porter, bien pigmentés, il y a un choix incroyable de couleurs et ils ne coûtent que 10€.

Tout racheter en mat… NO WAY !

Mais s’il faut racheter tous ses rouges à lèvres en fini mat pour pouvoir avoir plusieurs couleurs… ça peut finir par faire très mal au porte-monnaie ! Pas de panique, sachez que vous pouvez, avec un seul rouge à lèvres liquide mat faire des mélanges avec vos anciens rouges à lèvres et vous inventer votre propre palette de couleurs !

Pour cela, il vous suffit d’appliquer une couche de votre rouge liquide mat et d’ajouter le rouge à lèvres de votre choix avant que la première couche ne soit sèche. Cela vous permettra de créer une nouvelle couleur qui tiendra comme s’il s’agissait d’un vrai rouge mat ! Bien sûr, pour pouvoir créer une multitude de couleurs, il vaut mieux que le rouge liquide mat de base soit plutôt nude ou clair. Pour ma part, je ne porte que des couleurs très intenses, donc je pars d’une couleur plutôt framboise pour ensuite créer un rouge chaud puis un bordeaux foncé.

astuce rouges à lèvres mats

Et voilà, le tour est joué !

N’hésitez pas à donner vos propres astuces en commentaires et à m’envoyer les photos de vos propres couleurs « homemade » de rouges à lèvres liquides mat.

Enfin moi je dis ça, je dis rien. Mais quand même.

#justwannatell

Fond bois coloré : Modèle image created by Bedneyimages – Freepik.com

T’as tout ce qu’il faut, coco.

L’huile de coco, c’est MON must have beauté ! C’est le pesto de mes spaghettis, le Gaga de ma Lady, le vert de ma souris. Bref, je suis addict à ma coco… Sans mauvais jeux de mots 😉

Les bienfaits de ma grande COCOpine

L’huile de coco contient de la vitamine E, un antioxydant naturel favorisant la lutte contre  les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète. Elle est également bonne pour la vue et pour le système immunitaire. La vitamine E prévient le vieillissement de la peau et est donc un actif anti-rides.

L’huile de coco contient également des acides gras appelés TCM (triglycérides à chaîne moyenne), qui sont transformés en énergie par le foie et peuvent également être utiles pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. (Sources : Passeport santé et Madame le Figaro).

C’est une huile qui, en-dessous de 20°C, est à l’état solide, elle est donc la plupart du temps conditionnée en pot.

huile de coco naturelle

Comment on l’utilise cette, COCOtte ?

La liste suivante n’est pas exhaustive, elle reflète juste mes façons à moi d’utiliser l’huile de coco.

L’huile de coco étant bien nourrissante mais pas visqueuse, elle est très pratique à utiliser pour diverses astuces beauté :

  • En démaquillant : je prélève avec les doigts une grosse noisette d’huile de coco, que je chauffe entre les mains jusqu’à ce qu’elle devienne liquide. Puis j’étale sur tout le visage et en dépose également sur les yeux. Je commence par masser les yeux avec des mouvements circulaires, je frotte (dé-li-ca-tement !) les cils entre le pouce et l’index, jusqu’à ce que que tout le maquillage des yeux soit « fondu » dans l’huile. A ce stade, je ressemble clairement à un panda (mais c’est mignon, un panda) ! Je masse ensuite le reste du visage pour décoller le fond de teint, blush etc. Dernière étape, je prends un gant de toilette ou une petit serviette éponge, que je mouille avec une eau tiède/chaude, et j’enlève tout le surplus d’huile (je passe sur les yeux également). Et voilà, je peux maintenant laver mon visage sous la douche avec mon nettoyant habituel !
  • En « crème » de nuit : après avoir fait ma routine de nettoyage du visage le soin, il m’arrive de prélever une noisette d’huile de de coco de la taille d’un pois chiche, de la chauffer entre les mains et de l’appliquer sur le visage, cou et décolleté, comme une crème de nuit. Je trouve que l’huile de coco est nourrissante, mais également matifiante. Elle est parfaite pour ma peau mixte, car elle nourrit mes joues sensibles mais ne graisse pas la zone T. Le matin au réveil, l’huile a été complètement absorbée, la peau est repulpée, il n’y a pas de film gras sur la peau… Bref, elle a tout bon !
  • En dentifrice : oui oui, vous avez bien lu ! Vous pouvez prélever une noix d’huile de coco, la déposer sur votre brosse à dent, et directement brosser vos dents avec. L’huile va fondre dans la bouche et se répartir naturellement. Elle aurait des propriétés blanchissantes et antibactériennes. J’ai testé, ce n’est pas quelque chose que je fais toujours mais par période j’utilise l’huile de coco pour mon brossage de dents du soir (le matin, je préfère tout de même un dentifrice mentholé 😉 ). Bref, si vous recherchez une alternative naturelle aux dentifrices pleins de cochonneries, cette astuce est à tester !
  • En huile corporelle : vous pouvez utiliser l’huile de coco sur le corps pour nourrir une peau très sèche, après l’épilation pour réparer et enlever les résidus de cire, ou encore en tant qu’huile de massage ou de rasage.
  • En soin pour les cheveux : le dimanche est le jour où j’applique de l’huile de coco (préalablement chauffée entre les mains) sur toutes mes longueurs et laisse poser au moins deux heures, voire tout l’après-midi. Puis je rince sous la douche et continue avec ma routine cheveux habituelle (je fais toujours 2 shampoings). Cela rend mes cheveux plus forts, moins cassants, et plus disciplinés.

Mais ce ne sont pas les seuls super)pouvoirs de l’huile de coco… Cette huile est bien-sûr comestible et est donc à intégrer à vos placards de cuisine !

  • En cuisson: l’huile de coco peut être utilisée pour cuire vos poêlées de légumes, wok asiatiques etc, elle résiste très bien à la chaleur et est donc une bonne alternative à l’huile d’olive.
  • En alternative au beurre : Elle peut aussi remplacer le beurre dans vos recettes de pâtisseries : elle fait beaucoup moins grossir et satisfera les personnes à la recherche de recettes vegan.

fullsizeoutput_ab9Ingrédients pour réaliser un carrot cake vegan (la recette bientôt sur le blog !).

Comment choisir son huile de coco ?

L’huile de coco est extrêmement économique puisqu’elle est multiusage et peu coûteuse. Vous pouvez trouver une bonne huile de coco dans votre supermarché (rayon bio en général) ou magasin bio, à partir de 5-6€.

Je conseille de privilégier les versions bio. Veillez également à ce que l’huile soit pressée à froid, ce qui garantit une meilleure qualité et des actifs préservés. J’ai fait l’erreur de ne pas regarder et j’ai acheté une huile de coco bio mais pressée à chaud (celle sur la photo plus haut!) dans un supermarché en étant pressée, elle n’a aucune odeur ni aucun goût, par rapport à mon huile habituelle qui est bien plus parfumée.

Si vous avez des questions sur l’huile de coco ou d’autres utilisations à partager, dites-moi tout en commentaires !

Enfin je dis ça, je dis rien. mais quand même.

#justwannatell.